Français | English

Aller au contenu

Agence nationale sanitaire et scientifique en cancérologie

Accueil > Info patient > Les cancers > Mélanomes de la peau > Chirurgie ou exérèse élargie > Greffes de peau

AddThis Social Bookmark Button

Les greffes de peau
Mis à jour : 13.05.10

 

Définition et indications

Une greffe de peau consiste à prélever le derme et l'épiderme à un endroit donné du corps pour recouvrir une plaie qui peut être située à distance ou non de la zone prélevée.

Une greffe de peau est envisagée quand, à la suite de l'exérèse du mélanome, la fermeture ne peut être réalisée par simple rapprochement des bords (suture directe) ou quand on ne peut réaliser de cicatrisation dirigée (perte de substance trop étendue) et quand la fermeture par lambeau n'est pas envisagée.

Les greffes de peau proposées sont des autogreffes, c'est-à-dire que la peau est prélevée sur le patient lui-même. Ainsi, il n'y a pas de risque de rejet immunologique. On appelle cette peau prélevée un greffon.

C'est le chirurgien qui réalise la greffe de peau.

 

Les différents types de greffes

En fonction de l'épaisseur de peau prélevée, on parle de greffe de peau mince, demi-épaisse ou totale.

  • Pour la greffe de peau mince, l'épiderme et la partie superficielle du derme sont prélevés à l'aide d'un rasoir ou d'un dermatome. Le dermatome est un couteau dont la lame est réglable pour découper l'épaisseur souhaitée de peau.
  • Pour la greffe de peau demi-épaisse, l'épiderme et une partie plus ou moins profonde du derme sont prélevés. Pour ces deux épaisseurs de greffes, l'endroit où l'on a pris la peau va cicatriser spontanément en quelques semaines à l'aide de pansements (voir la fiche La chirurgie, ou l'éxérèse élargie). Les zones de prélèvement sont habituellement les cuisses et les fesses, mais ce peut être aussi le thorax, l'abdomen, le dos, et le cuir chevelu.
  • Pour la greffe de peau totale, toute l'épaisseur de la peau est prélevée à l'aide d'un bistouri. La zone donneuse ne peut pas cicatriser seule et doit être suturée : la plaie créée est refermée en rapprochant les deux bords. Le fragment de peau récupéré est débarrassé de la graisse afin que le greffon ait le maximum de chance d'adhérer à la surface receveuse. La zone où la plus grande surface de peau totale peut être prélevée est l'abdomen.

 

On dit qu'une greffe a bien pris lorsqu'elle est correctement nourrie grâce aux vaisseaux sanguins des tissus sur laquelle elle a été posée. Plus une greffe est mince, plus elle prend facilement, mais moins elle est esthétique (sa texture et sa couleur sont peu satisfaisantes) et plus elle se rétracte. Plus la greffe est épaisse, plus la cicatrisation est longue, mais les résultats esthétiques sont meilleurs.

 

Le déroulement d'une greffe de peau

Une greffe de peau dure en général moins d'une heure. Cette intervention est réalisée sous anesthésie. Une anesthésie locale suffit lorsque la surface de la greffe est de petite taille. Une anesthésie générale est nécessaire pour une plaie plus importante ou pour des localisations particulières.

Une hospitalisation est le plus souvent nécessaire pour une greffe de peau. La durée d'hospitalisation dépend de la zone greffée, du type d'anesthésie (locale ou générale) de l'état général de la personne et de la nécessité d'immobiliser la partie greffée le temps de la cicatrisation (voir la fiche Après une greffe de peau).

Il est important d'immobiliser la greffe et de la maintenir en contact avec la zone receveuse sans mouvement afin qu'elle se vascularise correctement. Sur les jambes, par exemple, on utilise des attelles en plâtre que la personne garde plusieurs jours le temps de la cicatrisation.

Lorsque la cicatrisation se déroule bien, il est possible de marcher rapidement après une greffe de peau.

 
Des questions ?
Besoin de soutien, de conseils ?
Appelez le
0810 810 821 (prix d’un appel local)
De 9h à 19h, du lundi au vendredi et de 9h à 14h le samedi

Registre des essais cliniques

Consultez le registre des essais cliniques français :

Tous les essais cliniques.

Publication

couverture du guide Les traitements du mélanome de la peau

Publication

Couverture Guide ALD Patient - Mélanome cutanté

    • Télécharger le Guide Patient - Affection de longue durée :

"La prise en charge de votre mélanome cutané" (mars 2010, pdf, 828 ko)