Français | English

Aller au contenu

BASELINE

Accueil > Info patient > Les cancers > Les cancers chez l'enfant > Chimiothérapie

AddThis Social Bookmark Button

Cancers chez l'enfant : la chimiothérapie
Mis à jour : 15.05.14

La chimiothérapie est un traitement utilisant des médicaments ayant pour but de détruire les cellules cancéreuses dans l'ensemble du corps.

Il existe de nombreux médicaments de chimiothérapie, différents selon les types de cancer et souvent associés entre eux pour augmenter l'efficacité du traitement.

La chimiothérapie joue un rôle majeur chez l'enfant. C'est le traitement principal des leucémies et de certains lymphomes ; c'est un traitement complémentaire de la chirurgie ou de la radiothérapie dans les autres cancers.

Elle est administrée par voie intraveineuse, intrarachidienne (c'est-à-dire dans le canal de la colonne vertébrale appelé canal rachidien), sous-cutanée, intramusculaire ou orale.

Son administration par voie intraveineuse est largement facilitée par la mise en place précoce d'un cathéter.

La fréquence, les intervalles, les doses et la durée de délivrance des médicaments sont déterminés dans le cadre du plan de traitement en fonction de leur efficacité et de leur tolérance.

Les médicaments de chimiothérapie agissent sur les cellules cancéreuses, mais également sur certaines cellules saines, ce qui peut provoquer des effets secondaires : nausées, vomissements, perte des cheveux, fatigue…

La corticothérapie (cortisone et ses dérivés) est un traitement associé à la chimiothérapie dans le traitement de certains cancers. Elle peut aussi servir pour traiter ou prévenir certains effets secondaires (vomissements par exemple).

> Voir Les greffes de cellules souches hématopoïétiques

Le cathéter

Un cathéter, parfois abrégé en « cathé », est un tuyau souple et fin introduit dans une grosse veine, le plus souvent à la base du cou, afin d'y injecter des médicaments ou tout autre produit. Il permet également d'effectuer des prises de sang. Un cathéter diminue le risque d'abîmer les veines et facilite les perfusions de chimiothérapie. Il améliore le confort de l'enfant qui n'a pas besoin de subir une piqûre à chaque injection.

Il est posé, sous anesthésie générale, par l'anesthésiste ou le chirurgien.

On distingue deux types de cathéters en fonction du système par lequel sont réalisées les injections : elles se font par un embout, fermé par un capuchon, qui ressort à travers la peau ou par l'intermédiaire d'un petit réservoir placé juste sous la peau ; on parle dans ce cas de cathéter à site d'injection implantable ou port-a-cath® ou PAC.

Le choix du matériel à mettre en place dépend du type de chimiothérapie, de sa durée et de l'âge de l'enfant.

La pose, l'utilisation et la surveillance répondent à des règles strictes. Il arrive parfois qu'un changement de cathéter soit nécessaire en cas de complications (une infection ou une obstruction par exemple).

> Voir Les ressources utiles

En fonction du plan de traitement qui est proposé à votre enfant, le médecin vous indiquera les effets secondaires qui peuvent survenir et il vous informera des moyens d'y faire face.

> Pour en savoir plus, consulter la fiche Les éventuelles complications

 
Des questions ?
Besoin de soutien, de conseils ?
Appelez le
0810 810 821 (prix d’un appel local)
De 9h à 19h, du lundi au vendredi et de 9h à 14h le samedi

Comprendre la chimiothérapie

Couverture du guide Comprendre la chimiothérapie

Mon enfant a un cancer

 

Cancers des enfants et des adolescents

Consultez notre dossier complet sur les cancers pédiatriques.