Français | English

Aller au contenu

BASELINE

Accueil > Info patient > Les cancers > Cancer du côlon > Symptômes

AddThis Social Bookmark Button

Les symptômes des cancers colorectaux
Mis à jour : 11.12.09

Les cancers colorectaux se développent souvent en silence, sans provoquer de symptôme particulier. Ils peuvent rester longtemps imperceptibles.

Néanmoins, certains signes peuvent être révélateurs d’un cancer et doivent conduire à consulter son médecin traitant.

Les troubles persistants ou soudains du transit intestinal

    - Une constipation soudaine ou qui s’aggrave,
    - une diarrhée qui se prolonge,
    - une augmentation du volume abdominal,
    - des selles plus étroites que d’habitude (elles peuvent être plus longues et plus minces, comme un crayon),
    - un besoin pressant et continuel d’aller à la selle (en particulier le matin),
    - une tension au niveau du rectum ou la sensation qu’il est plein,
    - une sensation d’évacuation incomplète ou de fausse envie d’aller à la selle, même juste après y être allé,
    - des efforts d'expulsion des selles douloureux et inefficaces,
    - des vomissements.

    Des saignements

      Les selles sont recouvertes ou mêlées de sang rouge clair ou très foncé (les médecins parlent de selles sanglantes ou striées de sang). Elles peuvent aussi être noires comme de l’encre si le sang est digéré dans le côlon.

      Parfois les saignements sont invisibles à l’œil nu. Seuls des examens de recherche de sang dans les selles, dont le plus connu est le test Hémoccult®, permettent alors de les détecter.

      > Pour en savoir plus, voir le dossier sur le dépistage du cancer colorectal.

      Les saignements ne doivent pas être trop rapidement attribués à des hémorroïdes. Des examens doivent être réalisés pour en déterminer la cause.

      Des douleurs abdominales

        Ces douleurs peuvent être fréquentes ou constantes. Elles se manifestent par des crampes intestinales, des gaz, une sensation de ballonnement dans le bas du ventre, une gêne en position assise ou des douleurs anales ; une tumeur située au niveau du rectum peut entraîner des douleurs ressemblant à celle d’une sciatique (elle se prolonge dans les jambes).

        Les symptômes plus rares

        • Des glaires émises par l’anus. Les glaires sont constituées d’un liquide blanchâtre, visqueux, qui ressemble à un crachat.
        • Une anémie (baisse du nombre de globules rouges).

        Tous ces symptômes peuvent avoir d’autres causes qu’un cancer. Néanmoins, s’ils persistent ou apparaissent soudainement, il est essentiel de consulter rapidement son médecin traitant qui réalisera des examens ou orientera vers un gastroentérologue s’il le juge nécessaire.

        L'aggravation des symptômes

        Au fur et à mesure que la tumeur grossit, ces symptômes peuvent s'aggraver et entraîner des complications telles qu’une occlusion intestinale ou une péritonite :

        • Une occlusion intestinale : la tumeur bouche complètement le côlon, empêchant le passage des selles et des gaz. Ceux-ci s’accumulent alors dans le côlon, qui augmente de volume. Une occlusion intestinale peut se manifester par des douleurs abdominales plus ou moins importantes, un gonflement du ventre, des vomissements et une absence de selles et de gaz. Elle nécessite une intervention médicale urgente. En effet, si le côlon continue à se distendre, il peut se perforer, ce qui représente un risque vital pour le patient.
          • Une péritonite, infection grave de la membrane qui entoure tous les organes de l’abdomen (péritoine). Cette infection peut survenir lorsque le côlon s’est perforé. Elle nécessite une intervention chirurgicale en urgence.

             Si la maladie continue d’évoluer, peuvent survenir :

            • Une jaunisse (coloration jaunâtre de la peau et des muqueuses).
            • Une altération de l’état de santé général (perte d’appétit, amaigrissement, fatigue…).
               
              Des questions ?
              Besoin de soutien, de conseils ?
              Appelez le
              0810 810 821 (prix d’un appel local)
              De 9h à 19h, du lundi au vendredi et de 9h à 14h le samedi

              Registre des essais cliniques

              Consultez le registre des essais cliniques français : 

              Publication

              Publication

              Couverture - Guide ALD Patient - Cancer colorectal

                • Télécharger le Guide Patient - Affection de longue durée :

              "La prise en charge de votre cancer colorectal" (mars 2010, pdf, 832 ko)