Français | English

Aller au contenu

Agence nationale sanitaire et scientifique en cancérologie

Accueil > Info patient > Les cancers > Cancer de l'ovaire > Chirurgie > En cas de stade avancé

AddThis Social Bookmark Button

La chirurgie en cas de stade avancé
Mis à jour : 24.11.10

Le type d’intervention réalisée est adapté au degré d’extension de la maladie. Son déroulement est donc différent si le cancer est à un stade précoce ou plus avancé. Dans 75 % des cas, le cancer de l’ovaire est découvert à un stade avancé, c'est-à-dire que des cellules cancéreuses ont atteint d’autres organes de l’abdomen : vessie, côlon, rectum, ou péritoine par exemple…

L’objectif de la chirurgie étant de retirer toutes les lésions cancéreuses visibles, l’intervention peut être longue (3 à 6 heures).Après avoir ouvert le ventre, le chirurgien examine tous les organes. Puis il enlève les ovaires, l’utérus et les trompes de Fallope, ainsi que l’épiploon*, les ganglions pelviens et aortiques et l’appendice s’il est toujours en place. La suite de l’intervention dépend des autres zones atteintes. Suivant les cas, le chirurgien peut être amené à retirer des morceaux de péritoine, des segments d’intestins, de côlon ou du rectum, et quelque fois la rate.
La chirurgie est complète si le chirurgien parvient à enlever la totalité de la tumeur. Elle doit être au minimum « optimale » c’est à dire ne pas laisser de lésions supérieures à 1 cm de diamètre.

Si le chirurgien a dû enlever une partie de l’intestin, du côlon ou du rectum, il réalise une anastomose, c'est-à-dire qu’il raccorde les parties restantes pour rétablir la continuité du conduit intestinal. S’il a par exemple enlevé le côlon sigmoïde, qui est la dernière portion du côlon, il raccorde le côlon gauche directement au rectum.

En attendant la cicatrisation et afin d’éviter des complications (fistule, infections), le chirurgien peut être amené à créer une ouverture au niveau du ventre et à relier le côlon directement à cette ouverture, pour permettre l’évacuation des selles. C’est ce qu’on appelle une stomie. Les selles sont alors recueillies dans une poche collée autour de cette ouverture, sur l’abdomen. Elle permet de laisser le conduit intestinal au repos le temps de la cicatrisation. Quelques semaines plus tard, une intervention chirurgicale est reprogrammée pour reboucher la stomie et rétablir un conduit intestinal normal.

 
Des questions ?
Besoin de soutien, de conseils ?
Appelez le
0810 810 821 (prix d’un appel local)
De 9h à 19h, du lundi au vendredi et de 9h à 14h le samedi

Essais cliniques

Registre des essais cliniques français sur les cancers de l'ovaire :

ouverts | à venir

Tous les essais cliniques.

Publication

Guide Les traitements du cancer de l'ovaire

Publication

Guide ALD Patient