Diagnostic

Qu'est-ce que le diagnostic ?

Le diagnostic est le processus permettant d'identifier une maladie d'après ses signes.

Un diagnostic de cancer nécessite toujours l'examen de tissus prélevés par biopsie dans une région suspecte. Cette analyse des tissus au microscope, appelée examen anatomopathologique, est indispensable pour confirmer la présence d'un cancer et permettre d'en déterminer le type.

Aucun examen d'imagerie médicale ne peut à lui seul suffire pour affirmer la présence d'un cancer. La démarche diagnostique comporte 2 phases : le bilan diagnostique et le bilan d'extension. Les examens sont habituellement effectués dans un ordre type qui peut cependant varier.

La démarche diagnostique permet de :

  • Confirmer la présence d'un cancer,
  • Identifier le type de cancer,
  • Trouver l'emplacement où le cancer a pris naissance (tumeur primitive),
  • Avoir une idée de l'étendue, ou propagation, du cancer (stade),
  • Elaborer un plan de traitement,

Dans le cas d'une suspicion de cancer bronchique, les examens prescrits visent également à déterminer si la tumeur est résécable (c'est-à-dire si elle peut être enlevée notamment en fonction de l'extension de la maladie) et si le patient est opérable (c'est-à-dire vérifier que son état de santé autorise l'intervention avec notamment comme critère l'évaluation de sa fonction respiratoire).

Le bilan diagnostique

Ce bilan comporte :

  • Un examen clinique réalisé par le médecin qui évalue notamment l'état général du patient,
  • Un scanner thoracique avec coupes abdominales supérieures (aussi appelé tomodensitométrie ou TDM),

Il peut arriver que les prélèvements effectués lors de la fibroscopie bronchique ne permettent pas de poser un diagnostic. D'autres prélèvements peuvent alors être réalisés :

  • Biopsie à l'aiguille fine sous scanner réalisée à travers la peau (trans-pariétale),
  • Biopsies effectuées au cours d'une médiastinoscopie ou d'une thoracoscopie,
  • Biopsies des métastases.

Le bilan d'extension

Un certain nombre d'examens sont prescrits afin de déterminer si et où le cancer bronchique s'est propagé (c'est-à-dire son stade) :

  • Un scanner thoracique avec injection d'iode et coupes abdominales supérieures, pour découvrir d'éventuelles métastases pulmonaires, ganglionnaires intrathoraciques, hépatiques ou surrénaliennes,
  • Un scanner ou une IRM cérébrale,